Sélectionner une page

EMILIE PAQUIN

Experte #1 Mondiale de l'Alignement & du Flow.

Bienveillante. Pétillante. Captivante.

« La vie ne devrait pas être passée à stagner ni à plafonner au meilleur de ses capacités. La vie devrait être vécue et savourée en toute liberté, dans l’enthousiasme de mettre son génie à contribution et au service de la vie. »

Emilie Paquin

Présentation.

Vous arrive-t-il de vivre des journées où tout se déroule merveilleusement bien?

Où passer à l’action est simple, léger, facile et agréable?

Où vous êtes complètement absorbé parce ce que vous faites, vivant pleinement dans l’instant présent, comme dans un état de grâce?

Un état où vous vous sentez libre, léger et en harmonie avec la vie?

Comme si vous étiez porté par une énergie plus forte et plus grande que vous?

Dans ces moments-là, vous n’avez pas à forcer pour que les choses fonctionnent car tous vos projets prennent forme naturellement et tout coule tout seul…

 

C’est ce qu’on appelle l’état de « flow ».

Les « spécialistes » décrivent l’état de flow comme un phénomène qui va et qui vient, et on ne sait jamais quand est-ce que ça va arriver.

Et ces journées de flow ne sont que l’exception dans notre vie normale, qui arrive de temps à autre.

Et le reste du temps, on revient à la « normalité ».

Aucun de ces « spécialistes » ne sait comment arriver à ÊTRE dans le Flow intentionnellement!

Aucun ne maîtrise comment VIVRE dans le Flow la grande majorité du temps!

Mais ça, c’était avant que j’arrive…

Je me présente, Emilie Paquin, et je suis l’Experte #1 mondiale pour accéder à l’état de FLOW.

Aujourd’hui, j’ose vous proposer une idée révolutionnaire :

« Et si VIVRE dans le flow devenait votre nouvelle normalité? »

« Que seriez-vous capable d’accomplir si vous deveniez un être ILLIMITÉ? »

Parce que lorsque vous accédez à l’état de flow, c’est là que vous accédez à votre brillance et votre puissance intérieure.

Mission.

« Ma mission est d’aider les personnes qui savent qu’elles sont capables de tellement plus mais qui plafonnent au meilleur de leurs capacités, à se libérer de l’autosabotage et de leurs résistances et à vivre dans l’Alignement et le Flow afin qu’elles incarnent leur puissance intérieure et qu’elles vivent à la hauteur de leur potentiel. »

Vision.

« Ma vision est de contribuer à changer la mentalité collective et en aidant 1 Million de personnes sur la planète à revenir dans l’Alignement et le Flow afin qu’elles vivent à la hauteur de leur potentiel et mettent leur génie à contribution pour créer un monde meilleur. »

C’EST BEAUCOUP PLUS QU’UN MOUVEMENT.

C’EST UNE RÉVOLUTION.

Ce en quoi je crois.

Je crois que chaque être humain a une valeur incommensurable.

Je crois que chaque être humain mérite d’être aimé, apprécié et reconnu inconditionnellement.

Je crois que chaque être humain peut avoir une confiance inébranlable en lui-même.

Je crois que chaque être humain a les capacités de réaliser ses plus grandes ambitions.

Je crois que chaque être humain est puissant au-delà de toutes mesures.

Je crois que chaque être humain mérite de recevoir l’abondance illimitée.

Et je suis convaincue que la clé pour accéder à son pouvoir créateur est de vivre en Alignement et dans le Flow.

« On nait deux fois. Le jour où on vient au monde et le jour où on découvre pourquoi. »

Ernest T. Campbell

Mon génie.

Mon génie,

C’est d’aider les autres à se transcender eux-mêmes.

À renaître de leurs cendres.

Pour exprimer leur vérité dans toute leur brillance.

Pour incarner leur puissance intérieure.

Pour déployer leur plein potentiel.

Et devenir illimité et inarrêtable.

Dans la joie et la légèreté.

Et en harmonie avec la vie.

Mon histoire.

Je suis spécifiquement qualifiée pour

guider les gens à travers cette phase de transformation intense, 

à libérer toute leurs résistances pour revenir à la neutralité, 

et de là découvrir l’essence pure de leur « moi véritable », 

afin que leur vérité puisse s’exprimer librement

et en harmonie avec le flow de la vie.

 

En vérité, ma vie toute entière m’a menée à faire ça.

Je suis née pour faire ça.

Mais je ne le savais pas.

 

Je pourrais vous parler de long en large de mes études universitaires, de mon curriculum ou de mon entreprise.

Mais tout ça n’a plus rien à voir avec qui je suis aujourd’hui.

 

Je vous avertis, ce récit est sombre.

Mais c’est grâce à ce voyage dans la noirceur de mon âme que j’ai pu trouver la lumière.

Tout mon être a brulé jusqu’à la moelle des os.

Et ce qui en est ressorti est la beauté de la pureté de mon âme.

Voici mon récit.

Faites dérouler pour lire davantage...

En vérité, tout ce qui compte dans mon récit, ce sont les trois dernières années avant que je découvre mon alignement et comment vivre dans le flow.

En 2018, j’ai vécu un événement traumatisant qui a généré de nombreux problèmes de santé.

De santé physique, comme de l’insomnie chronique, à dormir uniquement 3 à 4 heures par nuit pendant plus de 3 ans, et l’épuisement qui en a résulté.

De santé émotionnelle, car à cause de l’épuisement physique j’étais constamment à fleur de peau. J’étais hypersensible et constamment bouleversée.

Et de santé mentale, car tous les événements traumatisants de ma vie ont refait surface. Tous, en même temps.

 

Je n’étais plus moi-même.

Je ne savais plus où j’étais passée.

Je ne me reconnaissais plus.

Toute cette aventure m’a menée à ma propre déconstruction.

 

La première année, j’ai résisté de toute mes forces, tentant de continuer à avancer comme auparavant et à forcer à travers la résistance pour que les choses fonctionnent.

À continuer à « me battre » car je croyais que je devais être être forte pour passer au travers.

La deuxième année, je me suis dis « je vais me donner un mois pour aller mieux et revenir en force ».

Puis un mois est devenu six, puis j’ai arrêté de compter les mois…

J’ai fini par comprendre que je n’avais pas besoin d’être forte, mais plutôt d’accueillir ce qui se passait en moi.

D’écouter ce que mon âme tentait désepérément de me dire.

Là troisième année, je me suis donné tout l’espace dont j’avais besoin pour laisser s’exprimer la douleur que j’avais emmagasinée en moi.

 

Avec le recul, j’ai fini par comprendre que toute cette déconstruction,

c’était la mort de mon égo.

Toutes les identités que je m’étais construites au cours de ma vie mourraient les unes après les autres.

Toutes ces « fausses identités » de ce que je croyais être, auxquelles je m’étais accrochées pour survivre, se sont toutes écroulées.

Au point où j’avais l’impression qu’il ne restait de moi que des ruines.

Au point où j’avais l’impression de ne plus exister.

Au point où je me sentais tellement vide à l’intérieur, que j’avais l’impression de n’être plus rien.

Croyez-moi, cette sensation a été extrêmement souffrante. Pénible même.

Ce n’était pas une dépression comme les autres.

C’était une véritable déconstruction. 

J’étais en ruines.

 

Puis, un jour, alors que ce vide abyssal m’habitait, j’ai compris.

Une de mes amies me disait :

« Mais si tu as tout déconstruit, alors tout est à rebâtir! »

Et j’ai compris que non.

Il n’y avait rien à rebâtir,

PARCE QUE TOUT ÉTAIT DÉJÀ LÀ.

 

À partir du vide, j’ai compris que je n’étais pas rien. 

J’AI COMPRIS QUE J’ÉTAIS TOUT!

Que j’étais connectée à tout ce qui existe.

À tous les êtres humains. À tous les êtres vivants.

Que j’étais connectée à chaque molécule dans cet Univers.

À l’infiniment petit et à l’infiniment grand.

J’ai alors ressenti un amour inconditionnel pour la vie.

Je me suis sentie soudainement libre et légère, comme si j’étais en totale symbiose avec la vie.

En harmonie totale avec tout ce qui existe.

Je comprenais que j’étais un être infini et illimité.

Que j’étais puissante au-delà de toute mesure.

 

Puis je me suis rendue compte que tout ça, ça a toujours été là.

Que j’avais toujours été comme ça.

Mais je l’avais oublié, à cause de toutes ces fausses identités que j’avais adoptées.

Toute la douleur que j’avais en moi, que je n’ai pas voulu voir pendant des années, a refait surface pour que je la libère.

Et une fois libérée, j’ai pu y voir clair.

 

J’ai commencé à reconnaître tout ce que j’étais vraiment.

À reconnaître mes forces, mes talents, mes dons véritables.

Je n’avais plus envie d’être ce que je n’étais pas. Je n’avais plus envie d’être autre chose que moi.

J’avais juste envie d’être.

Tout simplement.

D’exprimer qui je suis, dans la joie et le plaisir.

De vivre ma vérité.

Et de là, je me suis assumée pleinement, totalement.

 

Ensuite, j’ai commencé à me faire confiance et à vouer une confiance inébranlable envers la vie.

Je n’avais plus besoin de comprendre les choses de façons rationnelles.

Je savais à l’intérieur de moi ce qui était aligné pour moi et ce qui ne l’étais pas.

Je ne doutais plus, ni de moi ni de rien. Je ne remettais plus rien en question.

J’avais une confiance inébranlable que la vie me supportait.

Une confiance en ma guidance intérieure. En mon inspiration et mes intuitions.

Une confiance en les synchronicités de la vie. Que la vie mettait les bonnes personnes sur ma route. Les bonnes circonstances et les bons apprentissages.

J’ai compris que tout était toujours parfait, que je n’avais plus qu’à me laisser guider dans un lâcher-prise total.

C’est là que j’ai vu que tout était maintenant possible. 

Et je me suis mise à danser avec la vie.

 

Par la suite, je me suis mise à reconnaître mes capacités. 

Je n’avais plus peur, car je savais à présent que j’avais entre mes mains la capacité d’affronter n’importe quoi.

J’ai compris que les peurs que j’avais portées en moi n’était fondées que sur le doute d’être capable de faire face à la situation.

Et maintenant, je ne doutais plus. 

Je savais que j’étais capable d’absolument tout. Même si je ne savais pas comment.

Je savais que je n’avais qu’à décider que j’étais capable de faire quelque chose de nouveau et que la guidance me supporterait pour me montrer le chemin.

Je faisais dorénavant confiance à la vie, même si je ne savais pas où elle me menait.

Et c’est dans cette perte totale de contrôle, dans ce lâcher-prise que j’ai découvert que la vie me menait toujours exactement là où je devais aller.

Et c’est là que je me suis mise à accomplir 10 fois plus, en une fraction du temps.

C’est là où j’ai concrétisé mes rêves les plus fous. 

 

Pendant ma déconstruction, j’avais fini par croire que je n’avais plus aucune valeur. Que je ne servait plus à rien. Que je ne valais plus rien.

Puis, c’est en regardant ma fille que j’ai réalisé qu’elle avait une valeur incommensurable. Et qu’elle ne faisait rien pour « mériter » cette valeur.

Elle l’avait déjà. Elle n’avait rien à faire de plus.

Et j’ai compris que chaque humain sur terre avait, tout comme elle, une valeur incommensurable.

Moi inclus.

Et quand j’ai reconnu ma propre valeur, j’ai vu tout ce que j’avais à apporter dans le monde.

Toute la différence que je pouvais faire.

Toute la contribution que je pouvais apporter.

Il ne s’agissait pas d’avoir un impact sur le monde.

J’ÉTAIS L’IMPACT QUE LE MONDE ATTENDAIT.

 

C’EST ÇA, VIVRE DANS LE FLOW.

On ne se bat plus contre le courant de la vie. Au contraire.

On suit le courant, il nous guide et nous rend le voyage tellement plus agréable.

Tellement plus facile, plus simple.

Tout coule tout seul, naturellement. 

Les choses prennent forme d’elles-mêmes, sans efforts.

Et on est en équilibre, car on a envie de profiter de chaque instant et de vivre pleinement.

Et on a envie de créer, bâtir et développer quelque chose qui aura un impact positif sur le monde. Pour les générations à venir.

Plus rien de ce que les autres peuvent nous dire ou faire ne nous atteint.

Car on SAIT qui on est. On SAIT ce qu’on vaut.

Et on sait quand ce que les gens disent de nous n’a rien à voir avec nous. Que ça ne nous concerne même pas.

C’est ça la totale liberté d’être : quand on a une solidité immuable dans qui on est.

 

La beauté de la chose, c’est que mon rôle était d’ouvrir le chemin là où il n’y en avait pas.

C’est pourquoi je l’ai eu si dur.

Pour me rappeler de chaque étape.

Mais les autres qui me suivront n’auront pas besoin de l’avoir aussi difficile.

Car j’ai placé des balises sur la route. Des repères.

Pour que le processus de déconstruction se fasse sans douleur et en douceur.

Et que revenir à la pureté de son âme soit tout autant libérateur.

Ayez plus de liberté & prospérité pour une vie ET une entreprise riches et pleines de sens!